Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du janvier, 2014

La détresse du petit Pierre qui ne sait pas lire

À propos de La détresse du petit Pierre qui ne sait pas lire, de Chantal Delsol


Le système scolaire français traverse une profonde crise. Il est touché à la fois dans son essence et dans son fonctionnement, ne remplit pas sa mission principale et tend à exclure de nombreux élèves qui auront un avenir professionnel des plus incertains. Les raisons de cette évolution, entre l’instruction publique idéalisée du début du XXe siècle et le système actuel, où certains quittent l’école sans maîtriser des savoirs de base, comme la lecture et l’écriture, sont analysées de manière très claire dans cet essai décliné en neuf chapitres, qui propose aussi des solutions pour arrêter la longue déchéance de l’Éducation nationale. Les solutions passeraient sans doute par une libéralisation du système scolaire, pas pour des motifs idéologiques ou politiques, mais parce la machine, qui est aussi centralisée et onéreuse qu’elle est inopérante, ne pourra éternellement être financée dans la situation actuelle.…

Cours en ligne 2

Retour sur une semaine d’apprentissages, assez satisfaisante dans son ensemble, même s’il est parfois compliqué de mener à bien plusieurs activités en même temps. Le manque d’horaires préétablis n’est pas un inconvénient, bien au contraire. Il est possible de suivre les vidéos des cours à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, de revenir en arrière pour revoir certaines questions... Ce qui est plus difficile, en revanche, est de caser cette activité nouvelle dans une journée de travail normal, et de la faire de manière suivie et sans se décourager. Le fait d'écouter des cours en ligne en anglais demande aussi une bonne capacité de concentration. Il faut alors fermer tout autre onglet ou fenêtre sur internet afin de comprendre les leçons le mieux possible.

Les Préraphaélites, de Rossetti à Burne-Jones

À propos de Les Préraphaélites, de Rossetti à Burne-Jones, de Guillaume Morel.
Le mouvement préraphaélite, développé en Grande-Bretagne pendant la seconde moitié du XIXe siècle, semble échapper à toute détermination temporelle. Il est à la fois moderne et suranné, explicite et énigmatique, fondé sur la superposition de mythes, thèmes religieux et littéraires, regards féminins, paysages naturels et stylisation décorative. Il a une esthétique qui lui est propre et qui, en même temps, revendique et réinterprète des motifs anciens, bien connus ou tirés de l’oubli. Cet ouvrage, organisé par thèmes, nous plonge dans l’atmosphère quelque peu étrange et mélancolique de l’art préraphaélite, à l’aide d’un choix d’images très représentatif accompagnant des chapitres brefs qui offrent une synthèse du contexte culturel de l’époque, de la chronologie du mouvement. Une sélection composée majoritairement de tableaux, mais où  les dessins, et d’autres techniques comme le vitrail ou la photographie trou…

Cours en ligne, 1

Aujourd’hui
Cela fait un peu plus d’une semaine depuis que j’ai commencé à suivre trois cours. Deux sur la plateforme coursera, et un sur udacity. Des deux premiers, l’un me semble particulièrement ardu, car je dois revoir des bases mathématiques que je m’étais empressée d’oublier il y a très longtemps, mais le sujet de la cryptographie me semble suffisamment passionnant pour me dire qu’il vaut la peine de poursuivre. Le cours suivi chez udacity est une introduction à la psychologie assez complète et présentée de manière sympathique et accessible. Certains exercices exigent un bon niveau d’écriture en anglais.
Contexte
J’ai décidé de tester les MOOC dans les semaines qui suivent ; aussi, je dédierai chaque jour un billet à ce sujet, afin de tenir un bref journal de mon expérience. L’acronyme MOOC désigne un Massive Open Online Course, en français, un «cours en ligne (ouvert à tous) ». Pour ceux qui ne le connaissent pas, ils s’agit d’un mode d’enseignement à distance, apparu il y a quel…