Accéder au contenu principal

Collage 3. Dans la gare

Parce que les trains sont aussi une source d'inspiration pour moi : lecture d'un paysage.

Ajout du 14 avril : un joli rébus.



Commentaires

  1. Peintures ou papiers collés, je suis fan des montages et le vôtre est très beau. Ces nuances de bleus très réussies. J'entends siffler le train (+_+)

    RépondreSupprimer
  2. C'est du papier collé sur carton, assez fragile puisqu'il s'agit du papier pour imprimante, mais en noir et blanc à l'origine. De mon côté je fais l'assemblage et la couleur.

    RépondreSupprimer
  3. Et comme colle ? Selon sa composition, elle peut attaquer la partie imprimée.

    RépondreSupprimer
  4. Une colle on ne peut plus commune, mais elle ne touche pas la partie imprimée. J'avais déjà fait l'expérience de mettre de la colle (à papier)sur certains papiers déjà coloriés, mais le résultat était assez décevant. Les couleurs devenaient plus ternes.

    RépondreSupprimer
  5. Et Blanchon a-t-il (elle?) été "collé(e)" sur un papier? Peinte? (+_+)Hum!
    J'ai vu "Blue cat" mais pas de "White Rabbit"!

    Je rebondis avec cette oeuvre :
    "Giovanni Benedetto Castiglione (Il Grechetto) : Noé : Boeuf : Agneau : Bouc : Chien : Chat : Lapin : Ane : Le sacrifice de Noé après le déluge - Italie - Los Angeles County Museum of Art"
    que l'on peut voir ici :
    http://www.insecula.com/oeuvre/photo_ME0000103045.html
    J'ai mis un certain temps à visualiser les lapins (0_0)

    RépondreSupprimer
  6. Merci. Ici, on a même un lièvre et un couple de loutres :

    http://3.bp.blogspot.com/_8qJF48sHLRU/THgHpUd7tHI/AAAAAAAAARc/rVdlTeFCdFc/s1600/095.JPG

    RépondreSupprimer
  7. Blanchon, c'est une photo, mais j'ai fait pas mal de tableaux et de dessins de lui.

    RépondreSupprimer
  8. Oh mais c'est trop mignon ces loutres et ce lièvre dans ce tableau. Incroyable!

    RépondreSupprimer
  9. Je viens de voir votre rébus (0_0). Je sèche!
    Attendons notre (nos) lettré(s)(=_=).

    RépondreSupprimer
  10. Oui, c'est mieux.
    Moi, j'ai déjà commis mon interprétation en d'autres circonstances. Mais pour faire avancer le schmilblick, je dirai que le résultat sera approximativement le même qu'en prononçant le nom du valet de Don Giovanni.
    Avez-vous vu les loutres du plateau de Mille-Vaches sur France 3 mercredi soir ?

    RépondreSupprimer
  11. Merci de l'avoir signalé! Je vais voir s'il y a quelque rediffusion. C'était le mercredi, je suis allée sur le site, mais c'est la même chose pour moi, je ne peux jamais regarder la tv le mercredi soir parce que je donne des cours en soirée.

    RépondreSupprimer
  12. Mardi soir, j'ai regardé France 3!!!
    Des loutres où ça où ça (0_0)?
    Je n'ai vu que Pom pom pidou (+_+) et sa passion pour Nicolas de Staël (=_=)

    Rébus??? Leporello... ça commence par :
    "Lapin...barre...lepruit.... libraire (0_0)"
    Mmm!

    RépondreSupprimer
  13. C'est un mot italien qu'il faut trouver.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai toujours autant de difficulté avec des notions basiques (pour les autres) d'espace et de temps. Reprenons.
    Mercredi soir, vingt heures trente-cinq à la téloche. Mais on peut revoir l'émission ici et maintenant:
    http://programmes.france3.fr/des-racines-et-des-ailes/index-fr.php?page=emission
    Beau pays: c'est plein de loutres et de châteaux en ruines.

    RépondreSupprimer
  15. Mince, j'ai raté l'émission mercredi soir! Le pays de mon père. Je note votre lien... Je dînais à la crêperie après un apéritif ici :

    http://www.bzh-explorer.com/local/cache-vignettes/L580xH386/20080422_sainte-marine_IMG_7299-2-5ac6c.jpg

    Rébus : un mot italien??? Ma ma mia :
    libro illustrato:)

    RépondreSupprimer
  16. C'est moins que tiède, mais plus que froid: il n'y a que 3 lettres de bon.
    Cherchez encore et molo sur les apéritifs.

    RépondreSupprimer
  17. Je donne ma lingua (au) gatto (*_*)

    (122è anniversaire de Chaplin. Merci Google:))

    Il existe des apéritifs sans alcool. Mmm!

    RépondreSupprimer
  18. Savez-vous qu'ambre se dit goularz en breton ?

    RépondreSupprimer
  19. En breton dans le texte :-)

    http://www.youtube.com/watch?v=Ra3Igp-Zr6Y&feature=related

    RépondreSupprimer
  20. Alan Stivell Cochevelou était la star du Festival "folk" de Nyon en 1979. En chemin, j'écoutais cette chanson en boucle sur le lecteur de cassettes de ma Rabbmobile (maman, c'est quoi une cassette ?)

    RépondreSupprimer
  21. @Inma : je viens de regarder votre lien!MDR.

    Un autre Breton... pour les images, superbes :
    http://www.youtube.com/watch?v=0u3-XwifKGM

    Bon, tout cela ça va cinq minutes:)

    Levraut (levrotte(0_0)), je ne comprends rien à ce rébus:(

    @ Pierre-André : bouhhh que c'est laid en Breton. Le Breton est une lanque très rude, je ne la comprends ni ne la parle.

    RépondreSupprimer
  22. LanGue:)

    Mon mot de passe : eforic (+_+)

    RépondreSupprimer
  23. Rude, certes, mais cela me plaît. Peut-être parce que je viens aussi d'une langue aux sonorités quelque peu rêches. (Si vous voulez le vérifier, essayez de prononcer "jarroncito" -petit vase-, avec le bon accent ;-)))

    RépondreSupprimer
  24. Et "Gorinchem" en hollandais....
    Et "chuchichästli" en schwytzertütsch...

    RépondreSupprimer
  25. http://youtu.be/c0qEKSY3IfY

    Je n'ai pas entendu le mot de "jarroncito" dans cette vidéo mais je ne trouve pas la sonorité de l'accent rude; la jeune fille à droite sur l'écran roule les R et l'accent est agréable. Je suppose qu'on prononce "Rarroncito" puisque l'on dit la Rota pour jota (=_=)

    La sonorité d'un accent doit dépendre un peu de la personnalité. J'aime voir les films en VO; un Almodovar ou un Carlos Saura doublé en français et c'est toute l'âme du film qui disparaît.

    RépondreSupprimer
  26. "chuchichästli" en schwytzertütsch"

    Aucun document ne correspond aux termes de recherche spécifiés (chuchichästli" en schwytzertütsch).
    Suggestions :

    •Vérifiez l’orthographe des termes de recherche.
    •Essayez d'autres mots.
    •Utilisez des mots plus généraux.
    •Spécifiez un moins grand nombre de mots.

    Bon, il est temps que je retourne à l'école! Je vais choisir le Chinois en deuxième langue (=_=)

    RépondreSupprimer
  27. Et moi qui rêvais déjà d'un seul mot qui aurait échappé aux rets de google pour nicher dans une dimension parallèle... Mais non, il y est bel et bien référencé, avec une orthographe légèrement différente toutefois:

    http://de.wikipedia.org/wiki/Chuchich%C3%A4schtli

    RépondreSupprimer
  28. Voici donc la traduction googlemade de l'article de Wikipedia Chuchichäschtli:

    Le mot Chuchichäschtli [ χʊχ ː i ˌ χæʃtli ] (cabinet petite cuisine, un placard mural) est le traditionnel haut-alémanique Shibboleth . Trois fois le ch en succession rapide par le sud de l'enfant / limite Chinde comme fricative uvulaire sourde est parlée. Le mot Chuchichäschtli est connu de lui par des personnes de la haute alémanique ne parlent pas, peut être extrêmement difficile seulement. Ils seront donc souvent recommandés pour l'énoncé d'attractions. La légende populaire que le but d'obtenir la nationalité suisse a siégé aurait persistante, n'est pas justifiée.

    Le phonème «ch» est un sans-voix uvulaire voisée [ χ ]. Contrairement à la norme allemande, elle est aussi géminée sur la formation initiale et sur ​​syllabique. Quand le mot Chuchichäschtli [est le deuxième χ ] géminées, qui, dans la notation phonétique avec macron [ ː exprimés], l'absence de gémination est d'une erreur possible de plusieurs, dans laquelle non haute Alamans être reconnu (en plus de l'incapacité de "ch" syllabe commencent à exprimer h) .

    Ce tour de rôle " Ch u ch i ch äschtli "avec la prononciation de l'allemand est souvent un drôle de résonance» Guggigäschtli. Cependant, du Tessin et de langue française de Suisse romande pause au cours des trois ch leurs langues. Apporter de meilleures conditions en arabe , hébreu ou néerlandaise avec des personnes parlant, comme le ch dans ces langues au début de la syllabe se produit.
    Liens Web [ Modifier ]

    RépondreSupprimer
  29. J'ai reçu Adrapor comme code, magnifique, non? Beau nom pour un héros de fantasy débridée.

    RépondreSupprimer
  30. Le texte a un côté surréaliste. Un outil de traduction automatique est en réalité un oxymore, puisqu'il est impossible -actuellement- de produire une traduction en respectant le contexte... Sans parler des structures grammaticales. Là, par contre, il y aurait beaucoup à améliorer.

    PS J'ai déjà eu comme code "soumise", "bonbon" et "clap" dans différents commentaires.

    RépondreSupprimer
  31. Cette semaine, j'ai beaucoup lu Yoko Ogawa. J'ai envie d'écrire un billet là-dessus, mais ce sera lundi soir ou mardi. Je suis contente de tenir enfin un rythme d'un billet tous les 7 jours environ...

    RépondreSupprimer
  32. L'outil de traduction Google réalise un vieux rêve de Science-Fiction, qui a marqué les lecteurs des éditions Artima: celui de la boîte suspendue au cou des extra-terrestres, qui leur permettait de communiquer dans n'importe quelle langue de la galaxie (voire même des autres pour les modèles haut de gamme).
    Avec l'exemple cité par PJR, l'interprétation automatisée du message: "Bonjour Terriens ! Je suis contraint de faire halte sur votre planète pour faire le plein de mon vaisseau spatial et je vous paierai en or et en diamants" donnera ceci: "Bonjour Terriens ! Je viens prendre possession de votre planète au nom de la galaxie d'Andromède et piller toutes vos richesses" .

    RépondreSupprimer
  33. Je découvre ce matin que PJR a donné la traduction de ce mot (trop compliqué même à réécrire)me réjouissant déjà d'en comprendre enfin le sens (0_0)! Que nenni, je reste perplexe mais Inma complète l'explication en précisant "qu'il est impossible de produire une traduction en repectant le contexte" (=_=) et que Pierre-André donne une autre idée de traduction tout-à-fait désopilante que, pour le coup, je comprends paftement (+_+).

    Bravo Inma, tenez le coup poour le rythme!

    RépondreSupprimer
  34. Pour Ambre en aparté,

    Chuchichäschtli (suisse allemand)
    Küchenkästlein (allemand d'Allemagne)
    petite armoire de cuisine (français fédéral)
    armoire murale de cuisine (français de France)
    keukenkastje (néerlandais des Pays-Bas)
    厨柜 (chinois continental)
    à suivre...

    RépondreSupprimer
  35. TREUSTELLEG BREIZH (armoire bretonne, en breton de Bretagne:))
    Où ça nous mène tout de même, les gares et les trains (0_0)

    RépondreSupprimer
  36. En sortant de l'école
    nous avons rencontré
    un grand chemin de fer
    qui nous a emmenés
    tout autour de la terre
    dans un wagon doré

    Tout autour de la terre
    nous avons rencontré
    la mer qui se promenait
    avec tous ses coquillages
    ses îles parfumées
    et puis ses beaux naufrages
    et ses saumons fumés

    Au-dessus de la mer
    nous avons rencontré
    la lune et les étoiles
    sur un bateau à voiles
    partant pour le Japon
    et les trois mousquetaires
    des cinq doigts de la main
    tournant ma manivelle
    d'un petit sous-marin
    plongeant au fond des mers
    pour chercher des oursins

    Revenant sur la terre
    nous avons rencontré
    sur la voie de chemin de fer
    une maison qui fuyait
    fuyait tout autour de la Terre
    fuyait tout autour de la mer
    fuyait devant l'hiver
    qui voulait l'attraper

    Mais nous sur notre chemin de fer
    on s'est mis à rouler
    rouler derrière l'hiver
    et on l'a écrasé
    et la maison s'est arrêtée
    et le printemps nous a salués

    C'était lui le garde-barrière
    et il nous a bien remerciés
    et toutes les fleurs de toute la terre
    soudain se sont mises à pousser
    pousser à tort et à travers
    sur la voie du chemin de fer
    qui ne voulait plus avancer
    de peur de les abîmer

    Alors on est revenu à pied
    à pied tout autour de la terre
    à pied tout autour de la mer
    tout autour du soleil
    de la lune et des étoiles
    A pied à cheval en voiture
    et en bateau à voiles.

    Jacques Prévert

    RépondreSupprimer
  37. Super!
    Tous ensembles... chantons... le printemps nous salue!
    (Rires)
    http://www.youtube.com/watch?v=k06B4M1fXp8

    Pardon Inma!... La croisière s'amuse!

    RépondreSupprimer
  38. Inma! Y a des loutres en ce moment sur Arte, un beau documentaire (0_0)
    Il est 20 heures.

    RépondreSupprimer
  39. Merci beaucoup pour tous vos gentils messages. Aujourd'hui je n'ai pas eu le temps de m'occuper de l'activité du blog, mais je serai de retour demain ;-)

    RépondreSupprimer
  40. Le chemin de fer autour de la Terre trouve une certaine réalité ici, si l'on prend le train Venise-Palerme:

    http://www.youtube.com/watch?v=K9bRS9Jl9B8&feature=related

    RépondreSupprimer
  41. En effet, mais le train paraît deux fois plus long que le bateau: il y a tout de même un truc de magie.
    Ou une raison économique, comme s'il était plus avantageux de faire voyager les trains par bateau...

    RépondreSupprimer
  42. "Le train deux fois plus long que le bateau" me fait penser à cette scène de Yellow Submarine où la bande des quatre ouvre la porte d'une maisonnette et se retrouve à l'intérieur au départ d'un couloir interminable, avec des portes de chaque côté - comme des fenêtres de wagons si l'on veut - qui chacune ouvre sur un autre monde.

    RépondreSupprimer
  43. pussinet cette fois...

    RépondreSupprimer
  44. Il y a bande des quatre & bande des quatre:

    - 18 août 1966, le single "Yellow Submarine" devient 1er du hit parade britannique pour quatre semaines;
    - 18 août 1966, naissance du mouvement des gardes rouges en Chine lors d’une manifestation rassemblant Mao Zedong, Lin Biao et près d’un million de jeunes.

    (source Wikipedia)

    RépondreSupprimer
  45. Ce "train en bateau" me fait penser au Tunnel sous la Manche, on peut alors imaginer que l"Eurostar est dans un sous-marin(0_0), a black submarine pour le coup:)
    "L'Intercity esce dal traghetto". Traduction chère Inma? Transport de train urbain (0_0)))Mmm!

    1966!!! nous venions de naître, hum(+_+)n'est-ce pas messieurs? et Inma n'était pas encore née. C'est injuste!
    18 août 1966 : numéro 930 du Journal de TINTIN!
    Un avion survole un train (=_=)

    http://lejournaldetintin.free.fr/affiche.php?action=detail&asso=2&annee=1966&numero=930&table=&menu=1&menu_id=13

    20 septembre 2010 :

    Deux poèmes ferroviaires

    Cahots et hoquets, grincements de ferraille:
    L'antique convoi avale l'espace et le temps
    Sous une pluie hors d'âge remontant au Déluge.
    Des rails noirs et luisant tracent les chemins de la mémoire.

    =0=0=0=0=0

    Sillons de lumière tracés à la surface du ciel:
    La course du train pénètre le souffle ardent
    Qui vide l'écorce de toutes choses,
    Pour les fondre en particules de soleil.

    Le Songe de Kuniklos.

    (Ils sont très beaux et ont leur place ici).

    RépondreSupprimer
  46. Nous venions de naître depuis un bout de temps déjà, mais nous sommes toujours jeunes.

    RépondreSupprimer
  47. Ambre:
    dans le ci-devant blog, on peut aussi trouver le récit du voyage épique en train d'une certaine Xiu, la même année et dans les mêmes circonstances que les ci-devants événements survenus à l'endroit où je me trouve sur la photo qui accompagne ce commentaire.

    PJR:
    vous confirmez donc que le temps n'existe pas et qu'il faut se débarrasser de cette notion qui n'amène que trouble & confusion?

    RépondreSupprimer
  48. Mais oui, le "voyage en train de Xiu" est peut-être épique mais aussi très fantasmatique (=_=).

    "Avec le Temps va... tout s'en va..."

    RépondreSupprimer
  49. Historique plus que fantasmatique, puisque sa mémoire vive se delete progressivement au rythme de la mise hors service des transistors de son microprocesseur. Il reste tout de même ce modeste backup une fois l'ordinateur éteint.

    RépondreSupprimer
  50. Depuis le temps que je ne me suis pas exprimée…il est temps ! Et ça ne sera que pour citer Saint-Augustin :

    "Qu’est-ce donc que le temps ? Qui pourra dire clairement, et en peu de mots ? Et qui sera capable de le bien comprendre lorsqu’il en voudra parler ? Il n’y a rien toutefois qui soit plus connu que le temps, et dont il nous soit plus ordinaire de nous entretenir dans nos discours : et lorsque nous en parlons, nous entendons sans doute ce que nous disons, et entendons aussi ce que les autres en disent quand ils nous en parlent.
    Qu’est-ce donc que le temps ? Si personne ne me le demande, je le sais bien ; mais si on me le demande, et que j’entreprenne de l’expliquer, je trouve que je l’ignore. Je puis néanmoins dire hardiment que je sais, que si rien ne se passait, il n’y aurait point de temps passé ; qui si rien n’avenait, il n’y aurait point de temps à venir ; et que si rien n’était, il n’y aurait point de temps présent. En quelle manière sont donc ces deux temps, le passé, et l’avenir ; puisque le passé n’est plus, et que l’avenir n’est pas encore ? Et quant au présent, s’il était toujours présent, et qu’en s’écoulant il ne devînt point un temps passé, ce ne serait plus le temps, mais l’éternité. Si donc le présent n’est un temps que parce qu’il s’écoule et devient un temps passé, comment pouvons-nous dire qu’une chose soit, laquelle n’a autre cause de son être, sinon qu’elle ne sera plus ? De sorte que nous ne pouvons dire avec vérité que le temps soit, sinon parce qu’il tend à n’être plus."

    Saint-Augustin, Les Confessions, Livre XI

    (un peu long je m'excuse)

    NB : pourquoi j’aime tout ce qui est intemporel et inutile ?

    RépondreSupprimer
  51. code : "mecoci" (et pas "mes coquilles" ;-) !)

    RépondreSupprimer
  52. L'Absente, vous êtes toujours la bienvenue dans ce blog...

    Mes souvenirs des "Confessions" ont malheureusement laissé tomber ce magnifique passage. Je vous remercie de le rappeler, et cela fait une pièce de plus ajoutée à l'édifice.

    NB : et inattendu?

    RépondreSupprimer
  53. Bien entendu, les poèmes de Pierre-André, le Songe de Kuniklos et le voyage de Xiu ont leur place ici :-)

    RépondreSupprimer
  54. Oh Inma, merci pour votre chaleureux accueil
    :-)!

    NB : Inattendu, ça dépend… S’il s’agit d’une belle surprise, oui sans hésiter ! Ou lorsqu’il s’agit d’amour…

    RépondreSupprimer
  55. "Vivre, c’est un hasard du temps; mourir, c’est se conformer à la loi de la nature.
    Je jouis de ce hasard et j’obéis à cette loi; aucune joie ni tristesse ne peuvent pénétrer dans mon coeur."

    Zhuangzi

    RépondreSupprimer
  56. Tout-à-fait d'accord avec Zhuangzi de "Vivre... à loi". Mais mieux vaut mourir tout de suite si :
    "aucune joie ni tristesse ne peuvent pénétrer dans mon coeur." (^_^)

    Les Confessions de Saint-Augustin on peut s'y plonger sans lassitude.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Suspens, Suspense

Faut-il écrire suspense ou suspens ? L’origine de ce mot, qui désigne un état d’attente anxieuse renvoie à ce petit e qui en modifie la prononciation. Avant d’être un effet de style littéraire, le suspens, ou la suspense (on écrivait sospens et sospense, et également suspence), était l’interdiction faite au prêtre de célébrer la messe de manière temporaire. Il était déclaré suspens, ou suspendu des fonctions ecclésiastiques. Selon la quatrième édition du Dictionnaire de l’Académie française (1), s’il persistait malgré sa suspense, le prêtre était déclaré irrégulier. Il y avait aussi une autre acception allant dans le même sens : « Anciennement, charte de suspense, charte royale par laquelle tout procès intenté à une personne absente pour le service ou par les ordres du prince demeurait en surséance jusqu'à son retour». (2) Suspens, employé en tant qu’adjectif, désigne aussi un état émotionnel (la perplexité) ou une qualité du lieu ou de l’atmosphère. Le Trésor de la langue françai…

Art des natures mortes

Un récent billet de ce blog évoquant certaines des caractéristiques de ce genre pictural m’a donné le désir d’approfondir quelque peu le sujet de la nature morte. Le sujet est très ancien, -présent déjà à l’époque hellénistique et romaine, visible encore dans des mosaïques et des fresques -, il existe également des témoignages d’autres représentations d’aliments et d’objets inanimés ; ainsi, Pline l’Ancien raconte l’histoire des raisins peints par Zeuxis, de manière tellement réaliste que les oiseaux viennent les becqueter, mais aucune de ces œuvres n’a été conservée- ₁. Ainsi, depuis l’Antiquité, le réalisme minutieux et l’évocation de la vie quotidienne sont deux traits essentiels des natures mortes. Dans le contexte antique, la nature et la nourriture évoquaient la richesse, l’hospitalité d’une maison ou le passage des saisons.


Toutefois, l’histoire de la nature morte, telle qu’on la connaît depuis quelques siècles, se déroule parallèlement à celle de la peinture sur chevalet. L’exp…

Un tableau : Jacopo de' Barbari, Portrait de Luca Pacioli

Un tableau : Jacopo de' Barbari, Portrait de Luca Pacioli
   Conservé au musée napolitain de Capodimonte, le portrait du mathématicien Luca Pacioli (1445-1514), peint vers 1500 et attribuée à Jacopo de' Barbari est à plus d'un titre étonnant. Rares sont les données sûres sur ses origines, son auteur ou la date probable d'exécution. Seule la signature, inscrite dans le décor sous la forme d'un petit papier plié, le « cartiglio », où se pose une mouche, mentionne « Jaco.Bar. Vigen 1495 ». Nul ne sait si cette inscription fait allusion à l'auteur ou au commanditaire (Ludovic Sforza, en ce temps-là duc de Bari). La toile apparaît pour la première fois en 1631, dans un inventaire des collections du palais ducal d' Urbino, sans autre information concernant son acquisition. Ensuite, quelques données sur sa destination ultérieure, d'Urbino à Naples en passant par Florence, au gré des héritages.
   Le savant, vêtu de l'habit franciscain, se tient au centre d…